lundi 18 novembre 2019

Célébration de Samonios 2019


Aujourd'hui nous avons fêté Halloween au village avec les enfants. Alors oui c'est commercial, et les bonbons c'est pas bon pour la santé toussa mais hé! On ne va pas bouder notre plaisir, partir déguisés en monstres et toquer aux portes pour se voir offrir des bonbons comme par magie : c'est jouissif ! Et tellement convivial (dans notre petit village en tous cas)
Et ça n'empêche pas de donner du sens à ces fêtes qui jalonnent l'année. ce que nous avons fait aussi, dans l'intimité avec les enfants. (même si ce n'est pas exactement la bonne date >p)
Bon Samhain/Halloween/Toussaint à tous !









Festival du féminin au Tholy - édition 2019

Festival du féminin dans les Vosges, 3ème édition sur le thème des gardiennes de la Terre. Forcément on y était ;-).
C'est toujours un beau moment de retrouvailles, de sororité et de transformation. L'occasion aussi cette année d'y ajouter cet connexion avec Mère-Terre qui nous tient tant à cœur. nous remercions encore toutes ces femmes magnifiques qui ont illuminé ces trois jours et bien sûr, une reconnaissance toute particulière à Claire et Julie qui porte ce projet à bout de bras depuis trois ans ! 🙏
Ci-dessous une diaporama élaboré par Christine Blanchet - photographe en chef.


Et quelques photos de notre petit groupe de sisters ;-) . Inclus le rituel de l'eau et de la Terre que nous avons improvisé au pied de la grande cascade de Tendon - que l'on remercie aussi pour sa beauté, et son énergie. 💙








 

Célébration de l'automne


Follow the witch ! Sur les pas de l'enchanteresse.
Encore une perle sur le bâton
Encore une parole qui se libère
Un sourire,
Une larme
Des silences
Le son de la flûte au coin du feu
Les rires des enfants
Sauter dans les flaques de boue
Des voies qui résonnent dans la nuit
en harmonie
à la lumière des bougies
Des femmes
des hommes
des enfants
en chacun de nous.
Remercier Terre-Mère
Tellement de joie.
L'automne.

 







Poésie d'automne

Enchanteresse, Enchanteresse
Magie de l’automne
Si puissante et singulière
Entre ombre et lumière
Sublime couleurs du temps qui passe
Magnificence de ce qui meurt
Apprends moi la gratitude,
Ralentis mon pas
Et sur les chemins du Rêve
Chasse les démons qui viennent frapper à mon cœur
Pour ne laisser de place qu’à l’amour
que je me donne,
que je donne
que je reçois
que je ressens.
Enchanteresse, Enchanteresse
Sois mon guide en cette saison
Vers les sentiers de la nuit,
A la seule lueur du cœur.
Vers un retour à ce que je suis.
M'effeuiller
Jusqu'à ma vérité.

Spiritualité et désencombrement.

Hors sujet : si la question du désencombrement ça vous intéresse et que vous ne savez pas quoi faire les 34 prochaines minutes, j'ai pris le temps de faire un retour sur 6 ans d'expérience. Et si, ça a sa place ici déjà parce que Charlotte et moi-même on adore ça (Charlotte a d'ailleurs été mon mentor vénérée à mes débuts) et aussi parce que diminuer ses soucis matériels, ça laisse plus de place à la spiritualité. ;-)
Enjoy !

L'apprentie sorcière : récolter et transformer les plantes

 D'abord, il y a ce temps avec maman, on se promène, on apprend, on échange, et ce sentiment doux d'avoir sans le savoir recréé un petit espace de transmission des savoirs de guérison au sein d'une lignée. Comment nous, femmes, pouvons prendre soin des nôtres avec l’aide de la Grande Mère Terre.
Puis y a la cueillette, seule avec les dons de Mère Nature, dans la reconnaissance et la connexion. Et cette impression que l’on perpétue des gestes ancestraux que tant de femmes ont fait avant nous.
Puis y a ce moment où la table est inondée de plantes odorantes qui embaument toute la maison dans une orgie olfactive.


 Prendre chaque plante et lui demander comment on doit faire, préparer son séchage avec les moyens du bord et faire naître de l’ordre dans ce chaos végétal. Imaginer les tisanes, les fumigations, les sirops, les huiles, comme autant de potions magiques à venir.
Et laisser remonter l’enfant intérieur, la petite fille fascinée par les contes de fées et les femmes aux pouvoirs magiques, se dire que l’espace d’un instant, on peut jouer à l’apprentie sorcière, incarner soi-même, même un tout petit peu celles qui nous ont fait rêver et trouver ça vraiment, mais vraiment fun. 


 Laisser aller ses envies de tout mettre dans de jolis bocaux et flacons qui feront penser aux masures des sorcières des contes d’autrefois.
Les macérats macèrent, les plantes sèchent dans leur séchoir, les sirops prennent, et avant qu’elles ne s’en retournent, la petite fille et toutes ces femmes qui nous ont accompagné se penchent à notre oreille et murmurent en même temps que vous : « Merci ».