dimanche 22 décembre 2019

Célébration du soltisce d'hiver 2019

Étant donné nos problématiques d'abri pendant la saison froide, notre célébration de l'hiver ne se fera pas avec l'Arbre de Myrrhe cette année encore. 
Cela ne nous empêche en rien de célébrer ce passage de notre côté et c'est que j'ai fait pour ma part,
dans un premier temps seule, en silence, en conscience et en pleine nature.
Puis à la maison avec les enfants (4 et 7 ans). 

C'est - enfin! youpi ! - ancré dans nos habitudes :  les passages que nous ne fêtons pas en collectif avec l'Arbre de Myrrhe, nous le fêtons dans l'intimité autour d'un petit rituel familial. 

Pour celles et ceux que ça peut intéresser, en voici le déroulé. 

- tout d'abord je constitue le cercle physique, en général autour d'un mandala que je mets en place loin du regard des enfants (mais en présence de mes chats qui adoooorent jouer avec!). 
Les éléments qui entourent le mandala constituent la trame de notre célébration. 


- les enfants rentrent et font "whoah!" "ouais!" (hihi, j'adore!). On s'installe et j'évoque le déroulé.

- dans un premier temps, nous faisons un tour de bâton de parole. Je pose toujours une petite intention de départ pour ne pas que ça parte dans tous les sens. Aujourd'hui : "qu'est-ce que l'hiver évoque pour moi ?" - ce qui permet tout simplement de conscientiser ce passage dans cette saison et de se connecter à son énergie ; et en bonus, "si je le souhaite, je peux dire à une ou des personnes dans le cercle quelque chose que j'aime chez elle" - pour ouvrir son cœur, se faire du bien, et prendre le temps de se dire ce genre de choses qu'en général on ne se dit pas au quotidien. 

Je suis toujours bluffée de voir comment ce rituel prend bien avec mes enfants. Si nos débuts ont été chaotiques (et le sont toujours un peu, évidemment) ils ont vite intégrés l'idée et prennent ce moment au sérieux et je pense, l'apprécient vraiment. Dès lors qu'ils portent le bâton, ils se posent, adoptent une parole profonde et j'adore les voir finir par "Aho" pour bien clôturer leur intervention. ^^

- Ensuite vient le moment de prière. Si à Samain/Toussaint, les prières étaient pour ceux qui sont passés dans l'au-delà, cette fois-ci, l'intention était pour ceux qui sont en vie et dans le besoin. Chez nous : les personnes qui vivent dehors, les malades et Mère Nature.  Pour donner corps à nos prières, nous allumons des bougies qui cette fois-ci flottaient dans un grand bol d'eau (plein de symboliques cachées que j'ai gardé pour moi)

- pour l'ancrage, nous jouons du tambour. Chacun d'entre nous en possède un. C'est le moment préféré de mon fils qui est très porté sur les sons : il a proposé que cette fois-ci nous tournions autour du cercle pendant que nous jouions. Nous avons fait quatre tours dans le sens de la course du soleil.

- nous avons clôturé par un cadeau que j'ai souhaité faire aux enfants. En marge de la liste de jouets au Père Noël, j'ai fait le cadeau que j'avais vraiment envie de faire : offert en main propre, avec mon intention, choisi par mes soins, pour eux, un vrai cadeau de vie. En l’occurrence il s'agissait de leur premier jeu de cartes intuitives : "le petit grimoire aux grands pouvoir" de Malory Malmasson (qui mériterait d'ailleurs un petit article). Évidemment s'en est suivi un tirage et une découverte du jeu et de quelques méditations/visualisations qu'il propose.

- Pour finir, le mandala du centre - qui est en fait mon tissage de l'hiver - a été accroché dans la maison. 
Bienvenue à toi hiver ! 


Le tout dure en général une dizaine de minutes. Au delà de toutes façons, mes enfants décrochent.

Au de là de l'aspect "spirituel", ces moments permettent de prendre un temps de pause, de travailler l'écoute, la rythmique musicale (c'est jamais perdu ;-) ), la parole vraie, l'intention, réveillent la générosité.  

Ils ne constituent pas notre seule façon de célébrer ou vivre les passages de l'année mais en constituent certainement le moment le plus conscient.

Ca y est, nous sommes nourris et ancrés, parés pour les fêtes plus classiques de Noël (qu'on aime aussi!).
On vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année.

Dans le coeur 
Hëlëne, E. et G.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire