mardi 31 décembre 2019

Passage à la nouvelle année 2020

Notre vie est faite de cycles, comme l'énergie de la Terre. Mais si l’énergie de la Terre est une roue sans fin, hors du temps, qui nous dépasse, dans nos vies humaines, la ligne du temps avance inexorablement. 
Mon grand-père disait : "l'Histoire est un rouleau qui avance". Nos histoires également. 

C'est qu'il nous est donné de célébrer en ce jour de nouvel an. La fin d'un cycle : celui d'une année solaire/cosmique/cyclique et la conscience que nous avançons vers une nouvelle étape dans notre ligne de vie.

Voici quelques idées de choses à faire en ce jour si particulier : 

Prendre soin de sa maison :
 
- Faire du tri dans sa maison et un bon gros ménage !
Pas meilleure occasion pour bien commencer l'année que de prendre soin de son intérieur et se sentir bien chez soi. Je suis très heureuse pour ma part d'avoir réorganiser mon espace créatif. Tous mes projets en cours - source de frustration et poids sur l'âme - sont sortis des placards : prêts à être finalisés en 2020 !

- Aérer ! Oui, même s'il fait froid !  
On pense souvent à tord qu'en hiver, la principal source de maladies c'est le froid et l'on cherche à s'en protéger à tout prix. En réalité, ce qui nous rend malade en hiver c'est (oui bon, le froid un peu quand même mais aussi) l'air vicié et trop sec de nos maisons trop peu aérées et surchauffées. 
Chez nous, on a ouvert portes et fenêtre en grand pour laisser circuler l'air et les énergies. 

- fumiger sa maison. 
Pour celles et ceux dont c'est une pratique, c'est le moment aussi de nettoyer les énergies de la maison avec les bâtons de fumigation que l'on aura pris soin de confectionner amoureusement avec des plantes locales et cueillies en conscience ;-). 


Sortir et profiter de la nature : 

Encore et toujours. Quel bel environnement pour vider sa tête que ce froid sec revigorant et cette lumière irréelle du soleil rasant qui passe à travers les clématites des haies et vient éclairer la végétation givrée ! 







Faire le point et penser l'année à venir. 

- avec les enfants : prendre un temps pour se rappeler les meilleurs moments de l'année : histoire de prendre conscience de toutes les belles choses que l'on a vécu et remercier pour ces moments.
-et avec soi-même: prendre le temps aussi de penser aux moments plus difficiles et.... remercier aussi ! Les épreuves de la vie sont des cadeaux qui nous aident à voir quand nous ne suivons pas la bonne voie et qui nous enrichissent de l'intérieur. 
Si cette étape fait émerger un sentiment de frustration et trop de rancœur : alors il faut l'entendre et en tenir compte pour envisager l'année à venir.


- écrire nos rêves pour l'année à venir. Pourquoi toujours lister des "bonnes résolutions" qui sont si négatives (je dois faire ce qu'il faut car je ne le fais pas), pourquoi ne pas plutôt lister nos rêves ? 
Nous l'avons fait avec les enfants et nous avons tout un programme de belles choses à vivre cette année ! 
C'est aussi l'occasion de prendre un temps pour soi, de se poser et de poser nos rêves à nous par écrit pour y revenir quand de besoin pendant l'année. 

- un p'tit tirage de cartes. Pour celles et ceux dont c'est une pratique. Personnellement je ne pratique pas de tirages "divinatoires" étant assez peu adepte du concept mais j'aime laisser le "hasard" me proposer une piste de réflexion, une résonance, une inspiration. 
Autant vous dire qu'avec la carte qui est venue à moi, j'ai fait le plein d'énergies radieuses ^^. 



Faire (vraiment) la fête

Ok, c'est dans les habitudes hein ? A nouvel an, on fait la fête ! 
Mais comment fait-on la fête ? La fait-on vraiment ?
Est-on entouré des personnes que l'on aime ? A-t-on prévu un programme qui nous plait vraiment ? 

Je ne compte plus le nombre de fois où nous avons fait la fête parce qu'à nouvel an, c'est comme ça. Avec trop de monde, des copains de copains de copains qui ne partagent pas forcément nos valeurs ou nos envies, avec de grandes promesses de "ça va être génial !" et finalement tout le monde se retrouve à regarder le dessin animé qu'on a mis aux enfants "pour avoir la paix", ou carrément dans un endroit où on avait pas envie d'être parce qu'on avait pas d'excuses et d'autres invitations pour pouvoir refuser et on attend minuit comme une délivrance pour aller se coucher. 
Depuis deux ans, nous sommes revenus à des fêtes simples, en petit comité et dans la joie. 
Mais si pour vous la joie c'est une grande teuf de 40 personnes alors écoutez vous ! 
L'important est de démarrer l'année dans la joie et dans le cœur. 

Bonnes célébrations de nouvel an à vous tout(e)s !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire