dimanche 22 décembre 2019

Yule 2019 (Charlotte)

Le temps et les virus n'ont guère motivé ma famille à affronter les éléments pour une célébration de Yule en plein air. Alors après une sieste réparatrice et une inhalation, je suis allée dans le jardin de ma mère pour prendre un instant.
 
Un moment pour moi, pour faire le point sur cette année, pour faire le point sur le chemin parcouru, ses révélations, ses embûches...mais aussi sur ce que j'ai réussi à contacter de beau en moi. 
Cette joie, cette légèreté, cette ouverture du cœur que j'ai redécouvert. 
 
J'ai entendu le merle et alors j'ai façonné un cercle avec quelques éléments de nature. 
J'ai remercié pour cette lumière en moi redécouverte et pour la maintenir jusqu'au Printemps, j'ai allumé trois des bougies que j'avais fabriqué bien plus tôt. Une pour moi, et toute ma lignée de femmes, une pour mon fils et une pour les hommes autour de moi, avec pour chacun une pensée et de l'amour. 
 
 
Le vent s'en est mêlé, j'ai dû déménagé mon espace parce que je tenais à allumer les bougies et les maintenir au moins le temps d'une prière.  
 
Une fois rentrée, j'ai retrouvé ma famille et nous avons décoré le sapin dans un savant mélange d'éléments de nature et d'éléments plus traditionnels. une façon comme une autre de marier les traditions de Noël et de Yule, puisqu'on retrouve à la fois l'arbre, la buche et la couronne dans chaque célébration. 
 
 
Les décorations terminées, les cœurs étant a la fête, j'ai profité de ce moment pour proposer à tout le monde d'allumer une bougie pour Yule. 
J'ai façonné un centre de table et tout le monde est venu me rejoindre, y compris mon père. J'ai été troublée à l'idee de partager cette partie de moi qu'il ne connaissait pas, et j'ai donc opté pour quelque chose de très simple et neutre. 
J'ai rapidement expliqué le solstice et invité chacun à allumer une bougie en imaginant qu'il s'agissait de notre lumière intérieure, à nourrir pendant tout l'hiver jusqu'au printemps en posant une intention.
Puis nous sommes restés là en silence à observer la cire fondre et les flammes danser avant de jouer.
C'était un moment très simple mais très doux. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire